Bienvenue sur les pages du Ministère fédéral des Affaires étrangères

Les relations culturelles bilatérales

Europäische Stadt in der Collage

Europäische Stadt in der Collage, © Colourbox

Article

Les relations culturelles bilatérales

L’Accord culturel belgo-allemand du 24 septembre 1956 forme la base des relations culturelles bilatérales. L’accent de la politique culturelle étrangère de l’Allemagne est mis sur l’encouragement de la langue allemande au sein des écoles et des universités ainsi que dans d’autres domaines d’échange bilatéral:

  • Quelques 120 échanges interscolaires et une centaine de jumelages font vivre l’échange. S’y ajoutent jusqu’à 200 projets-Comenius, au sein desquels des écoles belges et allemandes participent conjointement, complétés par les programmes d’échange du Pädagogischer Austauschdienst pour les professeurs et les étudiants. En ce qui concerne la coopération universitaire, il y a, actuellement, 390 projets interuniversitaires belgo-allemands. Environ 700 étudiants font des études grâce au programme-Erasme dans le pays d’accueil respectif, et en plus il existe une multitude d’activités de rencontre de la part des régions limitrophes avec les Länder de Rhénanie du Nord/Westphalie, de Rhénanie-Palatinat et Sarre.
  • Les Länder allemands sont tous représentés auprès des institutions européennes à Bruxelles par des  Bureaux de liaison . En même temps ils se manifestent par de nombreux événements culturels sophistiqués.
  • En dehors de la Communauté germanophone de Belgique il existent, en région bruxelloise, les écoles suivantes de langue allemande (Abitur/humanité):
    • la internationale Deutsche Schule Brüssel (iDSB) à Wezembeek-Oppem ainsi que
    • les 3 écoles européennes à Bruxelles avec leur section(s) allemande(s).
    • La SHAPE International School à Mons dispose elle aussi d'une section allemande.
  • L’Institut Goethe à Bruxelles se concentre sur les programmes d’activités bilatéraux et orientées vers l’Europe , ainsi que sur les rapports intensifs pédagogiques (c.-à-d. pour le perfectionnement de professeurs nationaux de la langue allemande et la promotion de la langue allemande). L’Institut Goethe dispose d’une séction linguistique très développée pour les Belges et les institutions européennes. L’institut collabore de façon étroite avec les autres institutions culturelles européennes à Bruxelles dans le cadre de l’asbl CICEB.
  • Bien que l’allemand soit une des langues officielles de la Belgique, l’apprentissage de l’allemand a quand même regressé, aussi bien en Flandre qu’en Wallonie, au cours de la décennie dernière. En Wallonie, seulement 4 à 5 % des élèves dans l’enseignement secondaire optent pour l’allemand en tant que langue étrangère, alors qu’en Flandre le pourcentage est d’environ 20 %. Pourtant, depuis l’année dernière, une augmentation du pourcentage en Wallonie a été constatée.
  • Dans l’agglomération bruxelloise, vous trouverez une multitude d’événements culturels allemands à votre disposition, et ce à tous les niveaux, partiellement de nature commerciale, mais aussi proposés dans les programmes de l’Institut Goethe, des bureaux des Länder, des paroisses allemandes et des initiatives de groupe. De plus, des événements culturels allemands sont également proposés à Anvers et à Liège.
Retour en haut de page